La harpe, de Rémi Courgeon, est un album jeunesse pour redonner confiance à tous les enfants qui peinent à savoir qui ils sont… Et qui donne une fiévreuse envie de jouer de la harpe !

Louise est une fillette comme les autres. Et c’est bien ça le problème ! Elle se trouve terriblement banale. Elle rêve de ressembler aux vedettes du cinéma italien, d’avoir un petit quelque-chose rien qu’à elle. Alors que sa maman attend un petit frère, toute la famille déménage… Et Louise se trouve de plus en plus banale. En partant à l’exploration de sa maison, elle découvre, derrière la trappe du grenier, sous un drap… Une harpe ! Et face à l’instrument, un miroir. Quand la fillette commence à effleurer la harpe de ses doigts, le miroir lui renvoie un reflet transformé : plus rien ne subsiste de la fillette banale !

La harpe Rémi Courgeon | Harpes au Max

La magie de la harpe

Ses parents lui offrent des cours particuliers pour apprendre à jouer de l’instrument. Plus elle s’entraine, plus elle se trouve grandiose dans le miroir. Un jour, il faut sauter le pas, elle est invitée à se produire en concert sur la scène du conservatoire. Oui, mais sa harpe ne passe pas par la trappe du grenier, elle doit donc jouer sur un autre instrument. La fillette panique, panique… Et si elle n’avait plus rien de la merveilleuse personne qu’elle voyait dans le miroir ? Et si la magie n’opérait plus ?

 

La harpe, de Rémi Courgeon, collection Les albums du Père Castor, éditions Flammarion, 2010.